Tranche de vie: Tania et le bonheur du caca

novembre 1, 2013 § Poster un commentaire


Tania, une copine srilankaise avec qui j’ai étudié m’exprimait souvent son plaisir à faire caca. Avec son petit nez retroussé par son rire expressif, je la revois glousser de plaisir à l’idée d’aller chier. Dépasser le stade anal ne devrait pas signifier d’oublier le plaisir d’une telle délivrance. Se libérer de sa merde, y-a-t-il entreprise plus salvatrice ?

Publicités

Tagué :, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Tranche de vie: Tania et le bonheur du caca à Mini-philo.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :