Les mini-révoltes

novembre 1, 2013 § Poster un commentaire


La révolte insidieuse, difficile à déceler, peut coûteuse, rapide.  Pourquoi ne pas commencer par celle-là ?

– dans votre banque, sucer un gros bonbon transparent à la menthe, croquer le en petits éclats dans votre bouche et lorsque votre banquier a le dos tourné, cracher violemment le tout sur son bureau.

 

Publicités

Tagué :,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Les mini-révoltes à Mini-philo.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :