Tranche de vie: les morts au restaurant

novembre 1, 2013 § Poster un commentaire


Dernier repas dans un petit restaurant près de la maison de campagne que j’ai vendu et que je viens de quitter définitivement.  Je choisis un chicon au gratin qui tarde à venir et j’observe les autres clients attablés. Que des cheveux blancs ou plus de cheveux du tout. Un serveur obséquieux en costume cravate m’apporte finalement mon plat. Il revient ensuite deux fois, la tête légérement de côté, tenant entre ses deux mains, tel un chapelet, une serviette blanche. D’un air contrit, il me demande « Monsieur, tout va bien ? » Mon esprit ne peut s’empêcher de penser qu’il est en fait occupé de me dire « Monsieur, sincères condoléances ». Je lui réponds: Oui tout va bien Monsieur. Merci. ». Il baisse les yeux et se retire ensuite cérémonieusement.

Publicités

Tagué :,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Tranche de vie: les morts au restaurant à Mini-philo.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :