Mini-débat: si dieu était zéro ?

novembre 4, 2013 § 2 Commentaires

– de Henry à Michael

Le concept de Dieu est une invention géniale. C’est à l’esprit ce que le zéro est à l’algèbre. C’est un concept totalement vide, mais c’est justement ce qui en fait la force. Si Dieu est « l’au-delà de tout », postuler Dieu c’est postuler un ‘au-delà de tout », et en quelque manière créer une dimension nouvelle et infinie, un horizon qui s’élargit à mesure qu’on le conquiert. La magie de Dieu (ou du concept de Dieu plutôt), c’est qu’il échappe à toute définiton, toute image car il est par définition au-delà de tout ce qu’on pourrait en dire. Cela crée une dimension de plus dans l’esprit humain. Il y a à tout une dimension qui va au-delà de ce qui est. Comme l’invention du zéro a permis de passer de 1.000 à 1.000.000 à 1.000.000.000 et à l’infini.

– de Michael à Henry

très intéressant ta réflexion. Le néant peut -il être cette même dimension nouvelle et infinie ? N’échappe-t-il pas encore mieux à toute définition ? Il est difficile de mettre une barbe au néant ou de le clouer sur une croix…

– Et vous qu’en pensez-vous ?

Publicités

Un cauchemard qui ne fait même pas peur…

novembre 1, 2013 § Poster un commentaire

J’ai fait un drôle de rêve, un aigle géant dont les ailes étaient en fait des arbres volaient très haut et s’est jeté dans la maison que j’occupais. La bâtisse a été soufflée par la force de l’impact mais je dormais dans un coin de la maison et pas au milieu et donc je n’ai été épargné. La maison a été détruite complètement comme par une bombe par cette oiseau arbre mais je suis là à regarder la scène. C’est mon statut d’observateur qui rend ce cauchemar en fait tout à fait supportable. Je me suis presque réveillé heureux. Un peu comme si j’étais dieu qui regarde la vie se dérouler.  Comme si le statut d’observateur libère de la souffrance.

Je me sens  arbre, ciel, air et finalement quoiqu’il arrive je m’en fous un peu. C’est très prétentieux de se sentir dieu mais ça rend plus heureux et si ce grand béta existe, il ne semble pas jaloux.

“Si un patient …

novembre 1, 2013 § Poster un commentaire

“Si un patient croit en Dieu, je lui parle au nom de Dieu et il achète mes idées.”
Paroles d’une amie thérapeute juive athée.

Où suis-je ?

Catégorie dieu sur Mini-philo.