Tranche de vie: Tania et le bonheur du caca

novembre 1, 2013 § Poster un commentaire

Tania, une copine srilankaise avec qui j’ai étudié m’exprimait souvent son plaisir à faire caca. Avec son petit nez retroussé par son rire expressif, je la revois glousser de plaisir à l’idée d’aller chier. Dépasser le stade anal ne devrait pas signifier d’oublier le plaisir d’une telle délivrance. Se libérer de sa merde, y-a-t-il entreprise plus salvatrice ?

Publicités

Tranche de vie: les morts au restaurant

novembre 1, 2013 § Poster un commentaire

Dernier repas dans un petit restaurant près de la maison de campagne que j’ai vendu et que je viens de quitter définitivement.  Je choisis un chicon au gratin qui tarde à venir et j’observe les autres clients attablés. Que des cheveux blancs ou plus de cheveux du tout. Un serveur obséquieux en costume cravate m’apporte finalement mon plat. Il revient ensuite deux fois, la tête légérement de côté, tenant entre ses deux mains, tel un chapelet, une serviette blanche. D’un air contrit, il me demande « Monsieur, tout va bien ? » Mon esprit ne peut s’empêcher de penser qu’il est en fait occupé de me dire « Monsieur, sincères condoléances ». Je lui réponds: Oui tout va bien Monsieur. Merci. ». Il baisse les yeux et se retire ensuite cérémonieusement.

Tranches de vie: la mienne

novembre 1, 2013 § Poster un commentaire

J’ai passé un an à vivre ailleurs en Asie, 3 ans à jouer à l’avocat, 15 ans à vendre des vacances et ensuite je me suis mis en vacances.

Tranches de vie: le bonheur de Marie-Neige

novembre 1, 2013 § Poster un commentaire

Marie-Neige porte le chapeau de paille et le sourire avec bonheur. Elle me parle de ses cinq chats, de ses deux chiens, un Cotton de Tulear calme et intelligent et un Shitzu jaloux et féroce qu’elle n’aime pas moins pour autant. Elle me parle d’Archibald le perroquet mort d’une crise cardiaque, de son remplaçant Cocosoleil la perruche, de ses poules, de ses potirons que les voisins viennent parfois voler, de sa reconversion en restauratrice de porcelaine après son licenciement à 49 ans par une multinationale. Elle me parle avec des yeux bourrés à la tendresse des trois petits étangs construits par son mari, du héron qui vient parfois voler les kooi. Elle est heureuse de me décrire les statues de Bouddha qui sont posées au bord de l’eau.

Je lui demande comment elle fait lorsqu’elle veut partir en vacances avec toute cette ménagerie et toutes ses activités. Elle sourit et en exultant me répond qu’elle ne part jamais en vacances car elle est en vacances. “Que puis-je espérer de plus ?”  me dit-elle.” Tu vois, j’ai mes animaux, mes passions, mes amis, mon mari, mon jardin, mes  petits étangs avec même des Boudhas. Que trouverais-je de plus ailleurs ?”

Tranches de vie: le thai et le pasteur allemand

novembre 1, 2013 § Poster un commentaire

Hier soir à Bangkok, j’ai diné avec Piak, un jeune architecte thai de 33 ans, hyper masculin avec le gabarit d’un Bruce Lee. Il est arrivé complètement bourré. On s’est un peu baladé et il était fier de pointer dans la vitrine d’un libraire les photos où il apparaît élu Mister Fitness.  Son mec, un allemand de 55 ans vient de le quitter. Piak était fou amoureux de lui, l’avait présenté à ses parents tout en faisant son coming out, il l’avait emmené aux quatre coins d’Asie du Sud-Est passer des week ends ou de longues vacances. Pierre, le copain allemand a 55 ans, les cheveux blonds gominé,  et s’est présenté comme juge et célibataire.

Il y a quelques jours, Pierre a pris un vol pour passer deux nuits à Bangkok. Il est venu dire au revoir à Piak et mettre fin à ce qui en fait n’était que mensonges. Il est un simple petit pasteur protestant casé avec un jeune vietnamien dans un petit village allemand. (22/08/2013)

Tranche de vie: le jardin du mendiant

novembre 1, 2013 § Poster un commentaire

Entre deux passages de voiture  lorsque les feux de signalisation deviennent verts, le mendiant quitte son carrefour pour rejoindre le trottoir dont la bordure est fleurie. Il se met à ôter les mauvaises herbes comme si il entretenait son propre jardin.

Où suis-je ?

Catégorie tranches de vie sur Mini-philo.