En couple pourquoi ?

novembre 1, 2013 § Poster un commentaire

Je n’ai toujours que peu d’attachement à la notion de couple en dépit de me sentir si bien dans ses bras. Est-ce une déficience personnelle à soigner ? un dogme que je refuse ?

Où trouver du réconfort ou une oreille attentive à ce trouble ?  Mille et un livres de développement personnel actuels ne valent pas cette réflexion du moine Kenko au 14ème siècle.

« Quelque soit la qualité d’une femme, les épousailles et l’habitation en commun, nuit et jour, amènent l’ennui et finissent en détestation. La femme elle-même est malheureuse dans cette situation ambiguë. Habiter séparément et venir se voir de temps en temps, telle est la relation qui, bien plutôt, établira un lien durable pour de longues années. Garder de la fantaisie dans ses visites et en rester là permet de maintenir la fraîcheur des impressions » (U. KENKO, Les heures oisives, Gallimard/Unesco, 1968, p. 146.)

Publicités

Où suis-je ?

Entrées taguées couple sur Mini-philo.